La Rencontre internationale du NEF: Il s’agit d’un rassemblement biennal dont la première Rencontre Internationale se tiendra du 8 au 10 mars 2016 à Dakar, au Sénégal. Les Rencontres internationales du NEF sont plus que des conférences de 3 jours ; il s’agit de réunions internationales des talents visant à positionner la science au cœur des efforts de développements mondiaux. Ce fort accent mis sur la jeunesse, et la présence prévue de 10 Chefs d’État d’Afrique, sont une opportunité exceptionnelle pour que les voix des leaders mondiaux en science soient entendues et aient un impact majeur sur l’avenir scientifique de l’Afrique, à travers l’encadrement des jeunes et en influençant la politique scientifique continentale.

Le mois dernier, quatre boursiers du Next Einstein Forum (NEF) ont participé à la réunion annuelle des nouveaux champions 2015, du Forum économique mondial, à Dalian, en Chine et ont été choqués qu’il n’y ait aucune représentation scientifique africaine lors des tables rondes portant sur un large éventail de sujets allant de l’innovation numérique aux découvertes inattendues. Plus tôt cette année lors des réunions annuelles de l’Association américaine pour l’avancement des sciences (AAAS) à San José, en Californie, une importante table ronde sur le virus Ebola a été organisée sans un seul chercheur africain ou personnel médical travaillant sur le terrain en Afrique de l’Ouest. Noble Banadda, boursier du NEF, a décrit cela de la façon suivante : bien qu’il y ait un changement historique dans tous les autres secteurs, les scientifiques africains et les travaux internationaux qu’ils effectuent restent invisibles ; l’Afrique progresse, mais pas dans le domaine de la science.

À travers le NEF, l’African Institute for Mathematical Sciences (AIMS), espère changer cela. En 2013, après avoir formé avec succès pendant dix ans les étudiants les plus brillants d’Afrique en sciences mathématiques et avoir lancé des carrières scientifiques prometteuses grâce à des chaires de recherche financées par des partenaires et à des subventions, AIMS voulait en faire davantage afin de susciter un changement à grande échelle. AIMS, en partenariat avec Robert Bosch Stiftung, a lancé le NEF comme une plateforme continentale afin de renforcer l’enseignement et la recherche scientifique à travers le continent, de mettre en valeur les meilleurs jeunes scientifiques d’Afrique et de susciter un développement mené par la science. Les gouvernements africains ont déjà identifié le positionnement de la science et de la technologie au centre de leurs programmes de développement comme une urgence et le NEF nouera des partenariats avec l’Union africaine, un large éventail de partenaires et avec des scientifiques afin de réaliser des progrès continus. Le NEF estime que les contributions de l’Afrique à la communauté scientifique mondiale sont essentielles pour accomplir des progrès à l’échelle internationale. Au cœur des efforts de l’AIMS et du NEF se trouvent les jeunes africains, la force motrice de la renaissance scientifique du continent.

Résultats Attendus 2015-2020